Droits d'auteur

Ancienne conservatrice au musée d’art moderne de la Ville de Paris, Madame Françoise MARQUET a joué un rôle déterminant dans le rayonnement de l’Œuvre de ZAO Wou-Ki sur le marché de l’art contemporain.

Conscient du rôle crucial de son épouse à ses côtés pendant leurs longues années de vie commune, ZAO Wou-Ki a pris la décision de lui léguer le droit moral portant sur l’ensemble de son Œuvre afin de lui permettre de veiller sur ses créations après son décès.

Madame Françoise MARQUET est ainsi non seulement un témoin privilégié de l’empreinte laissée par ZAO Wou-Ki dans le monde de l’art contemporain mais elle est aussi la gardienne attentive de l’héritage artistique qu’il a laissé derrière lui.

Afin de mener à bien cette mission, Madame Françoise MARQUET est pleinement investie des droits et prérogatives lui permettant d’assurer la pérennité et le respect de l’intégrité de l’Œuvre de ZAO Wou-Ki, et de prendre toutes les mesures nécessaires à la défense des droits d’auteur qui y sont attachés.