Présentation de la donation Zao Wou-Ki au musée Marmottan Monet à Paris

Présentation de la donation Zao Wou-Ki au musée Marmottan Monet à Paris

Musée Marmottan Monet (map)

Du 01 novembre 2016 au 31 décembre 2017

La donation Zao Wou-Ki, faite par Françoise Marquet-Zao à l’Académie des beaux-arts en mémoire de son mari, est déposée au musée Marmottan Monet à Paris. Les œuvres y sont présentées depuis novembre 2016 et resteront visibles par le public durant toute l’année 2017, avant de rejoindre les réserves du musée.

Cette donation est composée de huit encres de Chine et d’un carnet de croquis à l’encre et à la sanguine, datant des années 1948-1949, témoins du passage de Zao Wou-Ki à l’académie de la Grande-Chaumière, immédiatement après son installation à Paris.

La donation comprend également l’épée d’académicien de Zao Wou-Ki, dessinée par Richard Texier et réalisée par Goudji.

La salle exposant ces œuvres a été officiellement inaugurée le 08 novembre 2016 par M. Patrick de Carolis, Directeur du musée Marmottan Monet, en présence de Mme Françoise Marquet-Zao et de M. Arnaud d’Hauterives, Secrétaire perpétuel de l’Académie des beaux-arts.

Sketchbook of Zao Wou-Ki (photo Christian Baraja)

Exposition collective « From China to Taiwan. Les pionniers de l’abstraction (1955-1985) » au musée d’Ixelles (Belgique)

Exposition collective « From China to Taiwan. Les pionniers de l’abstraction (1955-1985) » au musée d’Ixelles (Belgique)

Musée d'Ixelles (map)

15 juin – 24 septembre 2017

À la fin des années 1940, dans un contexte politique tourmenté par la guerre civile suivi de la prise du pouvoir par Mao Zedong, de nombreux Chinois quittent le continent pour trouver refuge à Taïwan. Dans ce nouveau monde qui s’ouvre à eux, les artistes découvrent peu à peu l’art abstrait des écoles de New York et de Paris.

En 1958, le séjour de Zao Wou-Ki à Hong-Kong a un grand retentissement auprès des jeunes artistes taïwanais qui découvrent, à travers les journaux qui publient ses dernières œuvres, qu’un compatriote, au fait de la modernité parisienne, a suivi la voie de l’abstraction.

L’abstraction devient alors, pour eux, un moyen de s’inscrire dans la modernité internationaletout en exprimant leurs racines profondes. Au croisement de l’Orient et l’Occident, ils inventent un art sans équivalence qui conduit à un renouveau de la peinture chinoise du XXe siècle.

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Exposition collective « Histoires d’ateliers. De Courbet à Soulages » au musée Courbet à Ornans (Doubs)

Exposition collective « Histoires d’ateliers. De Courbet à Soulages » au musée Courbet à Ornans (Doubs)

Musée Courbet (map)

Du 1er juillet au 16 octobre 2017

Le Musée Courbet à Ornans présente une exposition sur les ateliers des peintres, présentant les photographies de Vincent Knapp et des œuvres des artistes qui lui ont ouvert les portes de leurs ateliers. Zao Wou-Ki est bien sûr représenté, avec le prêt d’un tondo de 1988.

Atelier Zao Wou-Ki, © Vincent KNAPP, Peterzel GmbH

Atelier Zao Wou-Ki, © Vincent KNAPP, Peterzel GmbH

Exposition « Infinities of Zao Wou-Ki » à l’Asia University Museum of  Modern Art à Taichung (Taiwan)

Exposition « Infinities of Zao Wou-Ki » à l’Asia University Museum of Modern Art à Taichung (Taiwan)

Asia Museum of Modern Art (map)

15 septembre 2017 – 04 mars 2018

L’Asia University Museum of Modern Art de Taichung organise une grande exposition qui est la première rétrospective d’envergure consacrée à Zao Wou-Ki à Taiwan depuis 1996. Utilisant la richesse des collections taïwanaises muséales et particulières, et faisant appel à des prêts complémentaires européens, elle permet de dresser une vision originale et complète de l’œuvre du peintre : huiles sur toile, aquarelles et encres de Chine sur papier, céramiques. Le catalogue contient de nombreux textes qui replacent le parcours de l’artiste dans son époque et en montrent toute l’originalité.

L’Asia University Museum of Modern Art de Taichung

L’Asia University Museum of Modern Art de Taichung