L’exposition du Musée d’art moderne de la Ville de Paris signe le grand retour de l’œuvre peint de Zao Wou-Ki à Paris depuis la rétrospective de la Galerie nationale du Jeu de Paume en 2003. Organisée en étroite collaboration avec la Fondation Zao Wou-Ki, elle permet une relecture de l’œuvre de l’artiste, coupant une étiquette « Ecole de Paris » en partie erronée. Elle a choisi de mettre en valeur les grands formats réalisés par l’artiste tout au long de sa carrière, grands triptyques à l’huile ou gigantesques encres de Chine sur papier.

Le parcours commence volontairement avec les premières œuvres abstraites du milieu des années 1950 et montre le cheminement de l’artiste vers les grandes compositions des années 1960 dans lesquelles Zao Wou-Ki fusionne déjà les traditions chinoises et occidentales.

La découverte de la peinture abstraite américaine le renforce dans ce choix des grands formats qui lui permettent de travailler un espace toujours plus vaste.

Constituée de prêts d’institutions publiques de premier plan (Centre Pompidou – Musée national d’art moderne ; musée cantonal des beaux-arts de Lausanne ; Folkwang Museum, Essen ; Musée d’Art moderne de la Ville de Paris ; musée des beaux-arts, Orléans ; Hakone Open-Air Museum) et de nombreuses collection particulière en Europe et en Asie, cette exposition rassemble des œuvres pour certaines inédites en France et permet de découvrir Zao Wou-Ki sous un angle novateur et moderne.

 

http://www.mam.paris.fr/fr/expositions/exposition-zao-wou-ki

Zao Wou-Ki - MAMVP 01.JPG
Zao Wou-Ki - MAMVP 02.JPG
Zao Wou-Ki - MAMVP 03.JPG
Zao Wou-Ki - MAMVP 04.JPG
Zao Wou-Ki - MAMVP 05.JPG