DELAY Florence, préface du catalogue de l’exposition Zao Wou-Ki. Peintures et encres de Chine, 1948-2008 à l’Espace Bellevue de Biarritz, Éditions Hazan, Paris, 2005.

(…) "Il ne fait jamais nuit dans les tableaux de Zao Wou-Ki parce qu’ils appartiennent à ici et là-bas, à hier et demain. Lorsque la nuit tombe sur Biarritz, ailleurs le jour se lève. « Je suis hier et je connais demain » disait le dieu Soleil des Anciens Egyptiens. Plus modeste, le peintre que nous aimons préfère appartenir aux deux. Et son pinceau va et vient des découvertes extrêmes de l’occident à l’extrême-orient des choses. Dans les compositions sans titre des bourrasques de couleurs font voler le sens en éclats. La vie intérieure est sans titre. Sur ces paysages de l’âme nous projetons nos passions. Des précipités de colère noire, de peurs bleues, des scories de souffrance, des oxydes de tristesse, tombent au fond du tableau, cendres des passions bientôt balayées par le vent.

La palette de Zao Wou-Ki est d’une largeur et d’une largesse extrêmes. Suivons les couleurs, elles sont nos guides. Laissons-les nous conduire vers le secret du tableau car c’est aussi le nôtre. (…)".

orange dot   Retour sur la liste