Jusqu’au 16 juin 2016, la Fondation Gianadda, à Martigny en Suisse, propose une rétrospective majeure de l’œuvre du peintre franco-chinois Zao Wou-Ki. Dans l’antre de Léonard Gianadda —surréaliste musée aux allures de blockhaus —, une cinquantaine de toiles et une trentaine d’œuvres sur papier permettent une immersion profonde dans l’œuvre de l’artiste.

Lire l'article

Tous droits rréservés

Tous droits rréservés