« En 1964, le peintre Zao Wou-Ki relatait : “Ce n'est pas facile d'être libre. Tout le monde est ficelé par une tradition - moi, par deux.” Zao (1920-2013) était un artiste d’origine chinoise devenu citoyen français, et qui était s’était imprégné à la fois des pratiques picturales traditionnelles chinoises et modernistes européennes. Il a cherché et parfois réussi à fusionner ces influences disparates en une abstraction hybride inimitable, qui emprunte aux esthétiques asiatique et occidentale »

Lire l'article ➛

‘Signs in Motion’ (1957), by Zao Wou-Ki. PHOTO:HERBERT F. JOHNSON MUSEUM OF ART/CORNELL UNIVERSITY